Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 18:44

Blog-prix-L-D.jpg

Quatre livres sont choisis parmi les coups de cœur des groupes :

Repost 0
Published by Bernadette - dans Prix découverte
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 11:03

Théodore Monod a ouvert les portes du désert comme on entre en religion. Humilité, patience et sagesse seront les trois piliers de sa foi. Depuis, l'infatigable voyageur arpente l'immensité désertique du continent africain pour exhumer le souvenir fragile du passé de l'humanité. Lors des haltes, il rédige pour nous le journal d'un méhariste érudit rehaussé de poèmes inédits qui chantent la beauté des lieux. Dans ce livre, il revient aussi sur son enfance dans les galeries du Muséum d'histoire naturelle et sur sa passion dévorante de la connaissance.


 

Groupe : Auteur

 À la suite de Théodore Monod, nous avons fait dans le désert une incursion scientifique au rythme, cette fois, du déplacement pédestre – encore plus lent que le chameau. Nous n’avons pas fini de marcher dans le désert et d’y découvrir, contrairement à ce qu’on pourrait croire, une vie intense sous et sur le sable.

Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 10:57

L'amitié peut-elle revenir après des dizaines d'années ? Henri et Conrad s'aimaient depuis l'enfance, jusqu'à ce que la passion pour une même femme les sépare. Pendant que l'un méditait sa vengeance en silence, l'autre a purgé sa pénitence à l'autre bout du monde. Aujourd'hui, ils se retrouvent. Dans la salle de leur dernière rencontre, Henri a consciencieusement veillé à ce que les détails rappellent le dîner funeste qui précéda leur séparation. Ils vont s'affronter, vieillards préservés de la déchéance par l'attente de ce face-à-face. Mais que cherchent-ils, maintenant qu'ils n'ont plus rien à perdre ?

Implacable, Sándor Márai nous livre un dialogue sobre et bouleversant. On y découvre à l'état brut la blessure muette laissée par les amours impossibles, l'incommunicabilité et le temps perdu.

Groupe : Plaisir Centre

C'est au hongrois Sảndor Mảrai que l'on doit ce beau livre sur l'amitié. A l'unanimité, le groupe a été conquis par l'excellente traduction du titre : Les Braises. Il correspond parfaitement à la nature de ce texte difficile à analyser car enfoui sous les cendres du passé. Et si l'on s'en remettait à La Fontaine pour définir "cette douce chose qu'est la véritable amitié" ? Existe-t-elle ? Car c'est bien la question que pose la lecture de ce roman à l'écriture profonde...

Cette réflexion sur l'amitié, malgré quelques méandres psycho-philosophiques, a été propice à une discussion très ouverte et fort animée

Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 10:51

Il a 15 ans et s'appelle Christopher Boone. Il excelle en mathématiques et adore Sherlock Holmes. Il aime les diagrammes, les listes, la vérité. Il ne supporte pas qu'on le touche. Pour lui, 4 voitures rouges à la file sont synonymes de Bonne Journée; 3 voitures rouges : d'une Assez Bonne Journée ; 5 voitures rouges : d'une Super Bonne Journée. Il est autiste et porte en lui une part de génie. Quand un jour, Christophe apprend que Wellington, le caniche de sa voisine, a été assassiné, il décide de mener l'enquête qui va lui permettre d'arracher au passé l'énigme de sa propre histoire. Et de nous la raconter... Un roman authentique, captivant et attachant.

 

Cette histoire originale a été appréciée pour son humour.


Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Madame Shears, la voisine ? Christopher Boone « quinze ans, trois mois et deux jours » décide de mener l’enquête. Or il se trouve que si Christopher, atteint du syndrome d’Asperger*, a la faculté de se concentrer sur les mathématiques, affectionne les listes, collections, routines et stratégies répétitives, il est incapable de communiquer correctement, de supporter le contact physique avec l’entourage, déteste le jaune et le brun. Mais quand il s’agit de mener l’enquête à son terme, lui qui n’est jamais allé plus loin que le bout de sa rue ose s’aventurer dans le train qui le conduit à Londres, prendre le métro, au risque de bouleverser le délicat équilibre de l’univers qu’il s’est construit et d’inciter les adultes « normaux » à une salutaire réflexion.

L’auteur analyse avec justesse le comportement du jeune homme. Il écrit un ouvrage intelligent, émouvant, avec adresse et humour sur un sujet ingrat et sérieux. Ce livre a été unanimement apprécié par les participants du groupe.

*Le syndrome d’Asperger – une manifestation de l’autisme – (en référence au psychiatre autrichien Hans Asperger) est un désordre du développement d’origine neurologique qui atteint plus fréquemment les garçons que les filles (1 fille pour 3 à 7 garçons selon les études). Les principales perturbations des sujets atteints touchent la vie sociale, la compréhension et la communication.


Groupe : Plaisir Centre

 L'ensemble du groupe a bien apprécié ce livre au titre pour le moins surprenant. C'est un roman qui nous fait découvrir le monde de la différence par l'intérieur. Le narrateur est lui-même autiste. Le personnage évolue à sa façon dans une société qu'il ne comprend pas toujours, tant il a de principes. Loin d'être un manuel médical, ce texte à l'écriture parlée est d'un bon niveau. Certaines lettres sont particulièrement belles. La construction est originale à l'image de Christopher auquel on s'attache rapidement. Grâce à lui, l'humour est à chaque coin de page. On rit, mais sans méchanceté, entraînés que nous sommes dans son délire ! 


Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 10:44

En 1956, Wen et Kejun sont de jeunes étudiants en médecine, remplis de l’espoir des premières années du communisme en Chine. Par idéal, Kejun s’enrôle dans l’armée comme médecin. Peu après, Wen apprend la mort de son mari au combat sur les plateaux tibétains. Refusant de croire à cette nouvelle, elle part à sa recherche et découvre un paysage auquel rien ne l’a préparé – le silence, l’altitude, le vide sont terrifiants.

Perdue dans les montagnes du nord, recueillie par une famille tibétaine, elle apprend à respecter leurs coutumes et leur culture. Après trente années d’errance, son opiniâtreté lui permet de découvrir ce qui est arrivé à son mari… Quand Wen retourne finalement en Chine, elle retrouve un pays profondément changé par la Révolution culturelle et Deg Xiaoping. Mais elle aussi a changé : en Chine, elle avait toujours été poussée par le matérialisme ; au Tibet, elle a découvert la spiritualité.

 

Une histoire hors du commun.

Groupe : Quatre vents

Livre apprécié par tout le groupe et qui a donné lieu a une discussion intéressante.

Récit véridique d'un destin exceptionnel.

Roman dépaysant et enrichissant qui nous a entraîné de la Chine au Tibet, Long Voyage initiatique d'une jeune chinoise  partie en 1958 de Pékin à la recherche de son mari : son périple durera 30 ans… 

 Histoire passionnante pour ses détails concernant la vie quotidienne des nomades. L'héroïne animée d'un amour peu commun ne se décourage jamais, et à force de volonté, de persévérance, de détermination, vivant au rythme des saisons, renonçant à tous ses désirs, finit par atteindre son but. Elle découvre l'espace infini des plateaux tibétains, le silence, le respect du mode de vie nomade (accueil de l'étrangère, polyandrie fraternelle…) et surtout la découverte de la spiritualité au bout du voyage.

 

" Sans idéal on n'avance pas, qu'on l'atteigne ou non n'a guère d'importance ".

 

Groupe : Aqueduc

 Funérailles célestes est né de la rencontre de la journaliste chinoise Xinran et de Shu Wen, jeune étudiante en médecine qui, ayant appris la mort de son mari sur les plateaux tibétains, part à sa recherche, refusant de croire à cette nouvelle. Recueillie par une famille tibétaine, elle apprend à respecter leurs coutumes et leur culture. Après trente années d'errance, son opiniâtreté lui permet de découvrir ce qui est arrivé à son mari.

 La lecture de ce livre par notre groupe est arrivée au moment même où le Tibet est au coeur de l'information. Il a fait l'unanimité, l'ensemble des lectrices ayant aimé à la fois le côté dépaysant du contexte, la découverte de la vie des nomades, la culture et les rites de ces peuples et les rebondissements de l'histoire. Toutefois, la notion du temps qui passe tout au long du récit n'est pas vraiment crédible et d'autre part quelques interrogations subsistent car il s'agit du récit d'une chinoise sur le Tibet. Cela reste une lecture agréable, enrichissante et propre au dialogue.

 

Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 15:21



PRIX DECOUVERTE
LECTURE ET DIALOGUE 2009






A l’issue de l’Assemblée Générale "Lecture et Dialogue" qui s'est tenue le 13/10/2009
le prix DECOUVERTE a été attribué à 
 XINRAN  pour son livre "Funérailles Célestes"


 ¨¨ Les Braises de Sàndor Màrai

(Albin Michel et Poche) : Livre hongrois sur l'amitié.

 

¨Funérailles célestes de Xinran
          (Philippe Picquier) : Trente années d'errance d'une femme chinoise à la recherche  de son mari disparu au Tibet.

  

¨Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon

(Nil Editions et Pocket) : Curieuse histoire narrée par Christopher, jeune surdoué...

 

¨L'émeraude des Garamantes de Théodore Monod
           (Actes Sud et Poche) :    Voyage intérieur d'un homme imprégné du désert.

 

Repost 0

Présentation

  • : des Groupes discussions
  • des Groupes discussions
  • : Synthèses des commentaires des groupes discussion
  • Contact

Bienvenue

Bienvenue sur le blog des "Groupes-discussion" de l'association plaisiroise "Lecture et Dialogue".

 

L'Association est née du désir de communication de jeunes femmes nouvellement installées à Plaisir. Elles se sont réunies pour discuter de livres, formant un groupe-discussion qui a fonctionné quelques mois de façon informelle. Le succès de cette initiative a déclenché un phénomène de "boule de neige" : deux participantes ont d'abord créé leur propre groupe dans le même secteur, puis au fil du temps, l'exemple a été suivi dans tous les quartiers de Plaisir. Actuellement 30 groupes se réunissent régulièrement. Une animatrice ou un animateur coordonne le débat entre les participant(e)s. Une commission "documentation" élabore des dossiers à partir d'articles de presse, sur les écrivains et les thèmes choisis dans les groupes, apportant ainsi un support aux discussions. Les commentaires rédigés par les groupes sont en ligne sur ce blog. Un index par auteur permet une recherche rapide. Vos commentaires sont les bienvenus.

Les activités proposées : visites commentées, sorties, cours, conférences... sont annoncées chaque chaque trimestre ici

Texte Libre

Vous désirez vous évader du quotidien, faire des pauses, gérer votre temps lectures, culture, loisirs ? Vous aimez lire, écrire, échanger des idées, aborder des sujets variés ?

Vous souhaitez partager vos choix de lecture, cinéma, vidéo dans une ambiance sympathique ? Nos groupes-discussion sont faits pour vous.

Lecture et Dialogue organise depuis de nombreuses années des "groupes-discussion" qui permettent aux participants d'exprimer leurs avis et d'écouter celui des autres participants.

Un "groupe-discussion" c'est la motivation qui me manque quand je me dis que je devrais lire le livre ou voir le film dont j'ai entendu parler alors que je n'aurais pas le courage ou le temps de le faire si je n'ai pas le plaisir d'aller à la prochaine réunion du groupe. "

Vous pouvez également assister aux cours dispensés par des professeurs diplômés, le matin en semaine et vous inscrire à des visites commentées par des conférenciers professionnels, vous inscrire à des sorties théâtre dans la région ou en car à Paris.

Vous pouvez assister à une conférence ou venir à la rencontre d'un écrivain. Ces deux activités sont ouvertes à tous, adhérents et non adhérents, plaisirois et non plaisirois.

L'ensemble des activités est mis en ligne en temps réel sur ce blog : http://lecdial.eklablog.com