Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 22:44

Ecrire sur sa famille, sur sa mère, cela a été fait maintes fois.  Avec son propre questionnement, Delphine de Vigan nous propose dans ce livre si particulier, si personnel des récits de la vie familiale entrecoupés d’interrogations sur l’origine de la maladie de sa mère.

L’écriture  lui permettra-t-elle de ne plus être en quête de cette souffrance, de ce mystère ?

Cette mère était à la fois si présente si lointaine.

L’humour et l’écriture poétique révèlent le comique caché dans les épisodes les plus dramatiques, notamment lors des extravagances de sa mère  pendant ces bouffées délirantes.

 

Ce livre a rencontré presque l’unanimité du groupe.

 

Quel a été le rôle des parents,  la maladie de la tante de Lucile ? Avec l’écriture de ce livre, Delphine de Vigan pourra-t-elle penser à sa mère sans que son souffle en soit coupé.

 

Groupe : Calliope (Janvier 2012)

 

 

Avis du groupe de la Bataille (mars 2012) :  

 

"Du noir vient une lumière secrète" dit le peintre Soulages. C'est peut-être, cette lumière secrète qui nous est dévoilée dans le roman de DV : la vérité humaine de sa mère.

  

"Rien ne s'oppose à la nuit...

 

Et que ne durent que les moments doux..."

 

C'est un vrai coup de cœur de lecture. Sur fond sonore de la chanson de Bashung :

DV parcourt tout le labyrinthe de la mémoire familiale pour sortir à la lumière et dire l'amour qu'elle a pour sa mère, cette lumière noire qu'elle appelle : "outrenoir, dont la réverbération, les reflets intenses, la lumière mystérieuse, désigne un ailleurs".

 

Un ou une auteur(e) peut-il écrire les souffrances, les intimités souvent cachées de sa famille ? Cela c'est déjà fait : DV cite Lionel Leroy dans son roman : "Chagrin". Delphine de Vigan ira jusqu'au bout.

Cette situation de souffrance totale pour l'écrivaine et sa famille a bouleversé une bonne majorité des lectrices du groupe ; quelques unes ont été dérangées en particulier par le questionnement de l'auteure : "les affres" dans lesquels elle se débat pour se donner le droit de dire sa mère.

 

L'auteure a osé écrire cette part noire et tourmentée de sa maman avec des mots simples et sans pathos. A propos de cette maladie qu'on nomme bipolarisme ou trouble bipolaires ou psychose maniaco-dépressive quelques lectrices se sont exprimées.

 

Ce roman, nous a beaucoup interrogées. Il a ouvert notre regard sur cette maladie dont Lucile souffre. il est très difficile d'imaginer cette douleur. Mais DV réussit à livrer l'étrange onde d'angoisse qui s'infiltre dans le psychisme de Lucile et de son entourage.  "Rien ne s'oppose à la nuit" chante Bashung.

Delphine de Vigan écrit sa mère.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : des Groupes discussions
  • des Groupes discussions
  • : Synthèses des commentaires des groupes discussion
  • Contact

Bienvenue

Bienvenue sur le blog des "Groupes-discussion" de l'association plaisiroise "Lecture et Dialogue".

 

L'Association est née du désir de communication de jeunes femmes nouvellement installées à Plaisir. Elles se sont réunies pour discuter de livres, formant un groupe-discussion qui a fonctionné quelques mois de façon informelle. Le succès de cette initiative a déclenché un phénomène de "boule de neige" : deux participantes ont d'abord créé leur propre groupe dans le même secteur, puis au fil du temps, l'exemple a été suivi dans tous les quartiers de Plaisir. Actuellement 30 groupes se réunissent régulièrement. Une animatrice ou un animateur coordonne le débat entre les participant(e)s. Une commission "documentation" élabore des dossiers à partir d'articles de presse, sur les écrivains et les thèmes choisis dans les groupes, apportant ainsi un support aux discussions. Les commentaires rédigés par les groupes sont en ligne sur ce blog. Un index par auteur permet une recherche rapide. Vos commentaires sont les bienvenus.

Les activités proposées : visites commentées, sorties, cours, conférences... sont annoncées chaque chaque trimestre ici

Texte Libre

Vous désirez vous évader du quotidien, faire des pauses, gérer votre temps lectures, culture, loisirs ? Vous aimez lire, écrire, échanger des idées, aborder des sujets variés ?

Vous souhaitez partager vos choix de lecture, cinéma, vidéo dans une ambiance sympathique ? Nos groupes-discussion sont faits pour vous.

Lecture et Dialogue organise depuis de nombreuses années des "groupes-discussion" qui permettent aux participants d'exprimer leurs avis et d'écouter celui des autres participants.

Un "groupe-discussion" c'est la motivation qui me manque quand je me dis que je devrais lire le livre ou voir le film dont j'ai entendu parler alors que je n'aurais pas le courage ou le temps de le faire si je n'ai pas le plaisir d'aller à la prochaine réunion du groupe. "

Vous pouvez également assister aux cours dispensés par des professeurs diplômés, le matin en semaine et vous inscrire à des visites commentées par des conférenciers professionnels, vous inscrire à des sorties théâtre dans la région ou en car à Paris.

Vous pouvez assister à une conférence ou venir à la rencontre d'un écrivain. Ces deux activités sont ouvertes à tous, adhérents et non adhérents, plaisirois et non plaisirois.

L'ensemble des activités est mis en ligne en temps réel sur ce blog : http://lecdial.eklablog.com