Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 19:37

Avec la publication des Déferlantes, il est difficile de ne pas de nouveau reconnaître la force littéraire et poétique de Claudie Gallay. Nous sommes ici sur les rivages du Cotentin, non loin des lieux où s’est retiré Prévert. La narratrice est une employée du Centre Ornithologique qui observe les oiseaux sur la lande. Un jour de grande tempête, elle rencontre Lambert. Un homme mystérieux qui, semble-t-il, revient de loin avec un drôle de secret vissé au corps et au coeur…

Un très beau roman, âpre et iodée, à fleur d’eau, de silence et de sentiments.

Une intrigue qui commence là ou se termine la terre, des personnages écorchés vifs, une nature omniprésente et hostile.

De rebondissements en révélations, la narratrice nous promène à La Hague, d’un personnage à un autre, d’un secret à une parole murmurée.

Fin et sensible, sensuel et mystérieux ce roman a fait l’unanimité du groupe.

Enfilez votre ciré et vos bottes et partez vers les déferlantes

Groupe : Val Boissière

 

« Dès la première page, il pleut. Au milieu du livre, il pleut, il pleut toujours. Il pleuvra jusqu'à la fin..." (sic Le nouvel obs. 08). Rien de plus à ajouter si ce n'est que le plus étonnant est que Claudie Gallay réussit à nous faire apprécier, dans un cadre aride, austère, cette sorte de "polar" sentimental et maritime. L'histoire est racontée par une ornithologue qui, en atterrissant dans ce petit village perdu de Normandie, dans une nature omniprésente et hostile, essaie d'échapper à une énorme douleur, pudiquement suggérée mais très présente. Ce village abrite cependant un drame secret et petit à petit, sans bavardages inutiles, dans un style sec, abrupt, rêche (comme l'environnement), avec des phrases courtes et des dialogues ciselés, l'histoire avance avec lenteur mais sans longueur. Le mystère s'éclaircit très progressivement pour enfin éclairer tout le roman. La tempête qui ouvre le roman semble présager celle qui va se déchaîner sur les personnages. Tout le groupe a adoré ce roman et surtout le style volontairement abrupt qui a si bien servi cette intrigue finement racontée.

Groupe : Les Peupliers 


Ce livre est singulier et rude. On y croise des solitudes, des taiseux, des cabossés de la vie, avec en toile de fond, la tempête, la mer, avec son ressac, ses remous...la mer qui emporte les hommes et les bateaux.


Si vous ouvrez ce livre, ne le lâchez pas, acceptez d'être "déferlé"...persévérez, vous ne serez pas déçu.

 

Groupe : La Rivière

 

" Les déferlantes ", c'est avant tout un livre d'atmosphère, rencontre de deux êtres meurtris par la vie et, qui plus est,  étrangers à ce lieu du bout du monde. La narratrice réussit, parce que c'est une taiseuse comme les autochtones qu'elle côtoie, à obtenir la confiance de ces gens qui gardent leurs secrets. Peu à peu, comme le titre l'évoque si bien, sa venue va faire se dévoiler, voire "déferler" la vérité.

Le texte a beaucoup touché le groupe tant Claudie Gallay, elle-même de nature effacée, parvient à analyser les humains avec finesse et à décrire les paysages avec soin. Tout cela avec la volonté d'éviter toute recherche stylistique afin de donner au lecteur le loisir d’interpréter. Cette écriture dépouillée a gêné quelques lectrices,  mais elles ont toutefois reconnu l'intensité de ce roman qui, une fois refermé, vous laisse apaisé

Groupe : Plaisir Centre

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : des Groupes discussions
  • des Groupes discussions
  • : Synthèses des commentaires des groupes discussion
  • Contact

Bienvenue

Bienvenue sur le blog des "Groupes-discussion" de l'association plaisiroise "Lecture et Dialogue".

 

L'Association est née du désir de communication de jeunes femmes nouvellement installées à Plaisir. Elles se sont réunies pour discuter de livres, formant un groupe-discussion qui a fonctionné quelques mois de façon informelle. Le succès de cette initiative a déclenché un phénomène de "boule de neige" : deux participantes ont d'abord créé leur propre groupe dans le même secteur, puis au fil du temps, l'exemple a été suivi dans tous les quartiers de Plaisir. Actuellement 30 groupes se réunissent régulièrement. Une animatrice ou un animateur coordonne le débat entre les participant(e)s. Une commission "documentation" élabore des dossiers à partir d'articles de presse, sur les écrivains et les thèmes choisis dans les groupes, apportant ainsi un support aux discussions. Les commentaires rédigés par les groupes sont en ligne sur ce blog. Un index par auteur permet une recherche rapide. Vos commentaires sont les bienvenus.

Les activités proposées : visites commentées, sorties, cours, conférences... sont annoncées chaque chaque trimestre ici

Texte Libre

Vous désirez vous évader du quotidien, faire des pauses, gérer votre temps lectures, culture, loisirs ? Vous aimez lire, écrire, échanger des idées, aborder des sujets variés ?

Vous souhaitez partager vos choix de lecture, cinéma, vidéo dans une ambiance sympathique ? Nos groupes-discussion sont faits pour vous.

Lecture et Dialogue organise depuis de nombreuses années des "groupes-discussion" qui permettent aux participants d'exprimer leurs avis et d'écouter celui des autres participants.

Un "groupe-discussion" c'est la motivation qui me manque quand je me dis que je devrais lire le livre ou voir le film dont j'ai entendu parler alors que je n'aurais pas le courage ou le temps de le faire si je n'ai pas le plaisir d'aller à la prochaine réunion du groupe. "

Vous pouvez également assister aux cours dispensés par des professeurs diplômés, le matin en semaine et vous inscrire à des visites commentées par des conférenciers professionnels, vous inscrire à des sorties théâtre dans la région ou en car à Paris.

Vous pouvez assister à une conférence ou venir à la rencontre d'un écrivain. Ces deux activités sont ouvertes à tous, adhérents et non adhérents, plaisirois et non plaisirois.

L'ensemble des activités est mis en ligne en temps réel sur ce blog : http://lecdial.eklablog.com