Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 17:49

Groupe : 4 Vents

Même si ce livre a paru ennuyeux et agaçant par la succession d’événements, entremêles de quelques souvenirs personnels, plusieurs participantes ont apprécié cette rétrospective des dernières années. Pour les autres ce livre manque totalement d’émotion et passe à coté de l’essentiel ; il nous a toutefois fait découvrir Dorothy TANNING, peintre américaine surréaliste, épouse de Max Ernst.
Comme souvent avec les livres controversés nous avons eu un débat animé et une bonne discussion.

 

 

[La mémoire est une amie étonnante, elle ne veut parler que des souvenirs ensoleillés à croire qu'elle a jeté les mauvais dans un gouffre.
Parfois l'un d'eux grimpe et montre son visage gris : "Je suis aussi la vie tout de même".]





Groupe : Les Peupliers
Annie Ernaux a éprouvé dans ce livre le besoin de raconter "autrement" qu'avec des stéréotypes son expérience personnelle au cours des 60 années de sa vie (elle est née en 1940) et la situe dans un contexte historique, social et politique. Pour cela elle  marie sa propre histoire avec celle du monde et se dévoile sans fard au cours du récit de cette époque de profonde métamorphose. Elle aborde de multiples thèmes à travers le temps qui passe, depuis l’immédiat après-guerre (194O) à la vieille de l'élection de N. Sarkozy. Comme nombre d'entre nous, elle a vu changer le monde en quelques décennies et a réveillé des souvenirs personnels depuis notre petite enfance jusqu'à l'âge adulte et plus....

 

Comme dit la critique littéraire (Marianne Payot), "CHAQUE GÉNÉRATION Y PUISERA SA "MADELEINE" : c'est ce que nous avons fait.

 

Le style d'Annie Ernaux est particulier, elle a le génie des raccourcis et ne joue pas avec les mots, elle exprime ses sentiments dans le dépouillement et se sent plus elle-même, plus efficace dans l'économie, la gravité. Elle adopte une langue ressentie, neutre, serrée mais pas "plate" qu'elle maîtrise et contrôle car rien n'est plus délicat que d'exprimer ses sentiments en si peu de mots. Ce n'est pas pour rien qu'elle a reçu le prix de la "LANGUE FRANÇAISE" pour l'ensemble de son oeuvre en 2008.

 

Toutes les participantes (sauf une) ont aimé, certaines avec quelques bémols comme toujours.

Groupe : La Bataille

« Avec le temps va, tout s'en va... » chantait Léo Ferré.

Annie Ernaux le sait. Elle s'applique à retrouver la mémoire des instants de son passé depuis l'année de sa naissance : 1940. Elle souligne les photos de son album personnel, d’une écriture sobre qui peut susciter  beaucoup d'émotions. Cet album : c'est son trésor. Elle nous le donne et notre groupe a vécu un moment très agréable à cette lecture. Car, les années d'Annie sont aussi nos années. Comme pour l'écrivaine, elles se déroulent sur l'écran de notre mémoire couleur sépia ou en noir et blanc. Pour quelques heures, notre groupe de lecture s'est transformé en atelier des souvenirs  la plupart avait apporté des personnelles.  A la manière d'Annie ou plutôt encouragées par son exemple, nous avons tissé nos souvenirs autour de ces photos Ce fut un bel après-midi de rires, d’exclamations. Nous saisissions les instants du passé avec bonheur .Merci Annie Ernaux.

 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

josette 29/04/2009 14:51

"Les poètes et les écrivains ont souvent comparé les images de la mémoire à des images peintes. Fruits de nos émotions et de nos passions, ces tableaux intimes sont comme des oeuvres réelles. Avec le temps ils s'altèrent et perdent de leur éclat, ils endurent nos retouches, nos ajouts, subissent nos repentirs. Leur lente métamorphose magnifie ou déprécie l'original qui, de moins en moins fidèle à son objet, nous reflète de plus en plus." Salomon de Caus - La perspective avec la raison des ombres et des miroirs...- 1576-1626

josette 25/04/2009 10:33

Les années d'Annie Ernaux ? MES années aurait-elle du préciser.
Décidément je ne partage pas les madeleines de Madame Ernaux.
Autant les livres de Georges Perec (Les choses, La vie mode d'emploi...)ouvraient une réflexion sur l'évolution de la socièté, autant je ne vois dans "Les années" que des clichés...

Présentation

  • : des Groupes discussions
  • des Groupes discussions
  • : Synthèses des commentaires des groupes discussion
  • Contact

Bienvenue

Bienvenue sur le blog des "Groupes-discussion" de l'association plaisiroise "Lecture et Dialogue".

 

L'Association est née du désir de communication de jeunes femmes nouvellement installées à Plaisir. Elles se sont réunies pour discuter de livres, formant un groupe-discussion qui a fonctionné quelques mois de façon informelle. Le succès de cette initiative a déclenché un phénomène de "boule de neige" : deux participantes ont d'abord créé leur propre groupe dans le même secteur, puis au fil du temps, l'exemple a été suivi dans tous les quartiers de Plaisir. Actuellement 30 groupes se réunissent régulièrement. Une animatrice ou un animateur coordonne le débat entre les participant(e)s. Une commission "documentation" élabore des dossiers à partir d'articles de presse, sur les écrivains et les thèmes choisis dans les groupes, apportant ainsi un support aux discussions. Les commentaires rédigés par les groupes sont en ligne sur ce blog. Un index par auteur permet une recherche rapide. Vos commentaires sont les bienvenus.

Les activités proposées : visites commentées, sorties, cours, conférences... sont annoncées chaque chaque trimestre ici

Texte Libre

Vous désirez vous évader du quotidien, faire des pauses, gérer votre temps lectures, culture, loisirs ? Vous aimez lire, écrire, échanger des idées, aborder des sujets variés ?

Vous souhaitez partager vos choix de lecture, cinéma, vidéo dans une ambiance sympathique ? Nos groupes-discussion sont faits pour vous.

Lecture et Dialogue organise depuis de nombreuses années des "groupes-discussion" qui permettent aux participants d'exprimer leurs avis et d'écouter celui des autres participants.

Un "groupe-discussion" c'est la motivation qui me manque quand je me dis que je devrais lire le livre ou voir le film dont j'ai entendu parler alors que je n'aurais pas le courage ou le temps de le faire si je n'ai pas le plaisir d'aller à la prochaine réunion du groupe. "

Vous pouvez également assister aux cours dispensés par des professeurs diplômés, le matin en semaine et vous inscrire à des visites commentées par des conférenciers professionnels, vous inscrire à des sorties théâtre dans la région ou en car à Paris.

Vous pouvez assister à une conférence ou venir à la rencontre d'un écrivain. Ces deux activités sont ouvertes à tous, adhérents et non adhérents, plaisirois et non plaisirois.

L'ensemble des activités est mis en ligne en temps réel sur ce blog : http://lecdial.eklablog.com